M2/ 2017 ORBAN JESSICA

Entre discours globaux et perceptions locales : quelles perspectives pour la protection de la mangrove ? Étude de cas dans le sud de Cà Mau, Région du delta du Mékong (Vietnam)

Par Jessica Orban

Sous la direction de Marie-Anne Germaine

En partenariat avec l’Integrated Coastal Management Programme, un programme du GIZ, basé à Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam et dans le cadre d’un séjour à l’Université de Cần Thơ, encadré par Dr. Vo Quoc Tuan

Mots-Clés: mangrove – service écosystémique – gouvernance – crevette – acteur – global – local – discours – perception – lexicométrie

Résumé:

Entre leur exploitation pour la ressource en bois et le développement de l’aquaculture, les mangroves de la région du delta du Mékong ont été soumises, pendant les périodes de colonisation et occupation étrangère tout comme aujourd’hui, à de sévères phénomènes de déforestation. Elles fournissent cependant un certain nombre de services écosystémiques : elles permettent de lutter contre l’érosion des littoraux, contre l’affaissement du sol et la montée du niveau de la mer, elles renforcent les moyens de subsistance des populations littorales et elles constituent des zones idéales de nourricerie pour l’élevage de crevettes. La présence de nombreux acteurs internationaux et non-étatiques dans le delta dans l’objectif de mettre en place des programmes de préservation et de réhabilitation de la mangrove reflète une nécessité de mise en valeur de ces services écosystémiques ainsi que l’émergence de formes de gouvernance de la nature qui diffèrent de celles du siècle dernier. Ces formes de gouvernance appellent à différents types et moyens de protection et à différents rapports entre les acteurs du territoire, à savoir surtout entre les éleveurs de crevettes et les autorités locales.

À travers un terrain mené auprès d’éleveurs de crevettes pratiquant un élevage de type « mixed shrimp-mangrove », dans les districts de Ngọc Hiển et Năm Căn, situés dans le sud de la province de Cà Mau, l’objectif de ce mémoire est d’étudier les rapports entre ces formes de gouvernance et les perceptions locales des services écosystémiques que fournit la mangrove. Ce mémoire s’interroge également sur les décalages éventuels entre discours globaux et perceptions locales, en particulier dans le parc national de Mũi Cà Mau, située dans la péninsule de Cà Mau, à la pointe sud du Vietnam.